DÉPÊCHE : Selon un communiqué, le gouvernement veut faire arrêter François Bozizé

Qatar Airways [CPS] WW

French | English

Par Justin BELONGO

BANGUI [LNC] – Manifestement, le combat entre Touadera et Bozizé, via leurs gardes rapprochées respectives, perturbant les funérailles de Maryse BOKASSA, l’épouse de Jean-Serge Bokassa, samedi à l’omnisport de Bangui a eu des conséquences. Le trouble causé n’est pas resté sans suite. Contrairement à un fake news propagé par des blogs, Touadera n’a jamais ordonné l’assassinat de Bozizé. Par contre, il souhaite au plus vite son arrestation, selon un communiqué lu ce soir sur les ondes de Radio Centrafrique.

C‘est par un communiqué lu ce soir aux alentours de 20h (heure locale), que le gouvernement en place a rejeté sur François BOZIZÉ, la responsabilité du grave incident de samedi dernier 21 novembre 2020, mettant en face le Général Alfred SERVICE de la Garde Présidentielle et ses hommes de main.
En conséquence, le Gouvernement centrafricain entend procéder à l’arrestation de l’Ancien Président de la République, suite à un dépôt de plainte, dans les toutes prochaines heures.

Selon un magistrat du Parquet de Bangui, cette plainte, si elle venait à être déposée, autoriserait l’arrestation immédiate de François Bozizé, « qui oublie être sous le coup d’un mandat d’arrêt international émis auparavant par la Justice Centrafricaine ».

Pour un membre du gouvernement : «Celui-ci n’aurait plus que le choix de se constituer prisonnier ou de passer en clandestinité.»

© Novembre 2020 – LAMINE MEDIA – Tous droits de reproduction réservés