Centrafrique : Touadera limoge ses ministres & conseillers issus des bandes armées

French | English

Par Isidore M’BAYO

BANGUI [LNC] – Apparemment, fini le célèbre “les groupes armés sont nos partenaires” de Firmin N’Grebada, place au nettoyage de la saison des pluies. Hier 31 décembre 2020, Faustin Touadera s’est enfin décidé à se débarrasser de ses anciens copains de jeu, faisant désormais tâche dans son panorama de “président tout propre que je suis”.

Comme le précise le décret rédigé dans un jargon peu compréhensible pour les néophytes, cela en est fini des ministres, conseillers ou assimilés issus des bandes armées.  Et fin à au moins une contradiction. Des ministres/conseillers dont les troupes  sur le terrain font dans l’insurrection. Cela devenait intenable pour la crédibilité du pouvoir. Surtout après avoir signé le 20 décembre dernier, un texte rendant « le gouvernement centrafricain responsable de la situation dramatique que vit la population et de la déliquescence des structures de l’état ».

 

© Janvier 2021 – LAMINE MEDIA – Tous droits de reproduction réservésc