Centrafrique/Football : Raoul Savoy, officiellement de nouveau, sélectionneur des Fauves

Qatar Airways [CPS] WW

Français | English

Justin BELONGO

BANGUI (LNC) – Arrivé dès vendredi à Bangui, c’est hier lundi, dans les locaux du ministère de la jeunesse et des sports, et en présence du président de la fédération centrafricaine de football Célestin Yanindji, et d’Aristide Briand-Reboas le ministre de tutelle, que l’hispano-suisse Raoul Savoy apposait sa signature au bas d’un contrat de deux ans, lui donnant les pleins pouvoirs sur la destinée de l’équipe nationale de football.

Briand-Reboas, prudent comme un sioux, ne s’est pas aventuré sur le terrain du désert sportif du football centrafricain : Pas de stade homologué, pas de budget, pas d’équipe technique. Il s’est contenté de phrases creuses et incohérentes, sans prendre aucun engagement pour le mieux.

Savoy pouvait penser être tombé dans un traquenard, surtout quand le ministre lui déclare ceci dans un français approximatif : « D’ici le mois de septembre, la RCA va disputer 3 matchs pour le compte des éliminatoires de la coupe du monde. Et pour ça, il faut prendre des dispositifs qui conviennent, en commençant par le choix d’un sélectionneur. A cet effet, c’est le coach qui fait sa sélection. Je ne voudrais pas entendre qu’il subisse des influences, parce que si on gagne, on va l’applaudir et si on perd, il doit aussi connaître le sort de ce qui est arrivé à son prédécesseur. » Sympa !

Célestin Yanindji lui saluait “le retour de Raoul Savoy à la maison.”

UN ÉNORME CHANTIER

Raoul Savoy est bien conscient de ce qui l’attend : “Le ministre a été clair dans ses propos. Parce que nous voulons aller de l’avant dans ce que nous faisons. En se fixant des objectifs. [….] Ce que nous voulons, c’est nous qualifier. Et nous devons nous mettre au travail tout de suite. Parce que nous avons une chance dans ces éliminatoires de la Coupe du monde, qui serviront de premier pas vers l’avenir.”

© Août 2021 – LNC | LAMINE MEDIA – Tous droits réservés.