Tchad/Centrafrique : Chronologie des événements précédant le clash sanglant Centrafricano-Tchadien du 30 mai

Qatar Airways [CPS] WW

Français | English

Par Michal MAMADOU & Eve MALONGA

PAOUA (LNC) – Rappel des faits. Le 30 mai dernier, dans la soirée, le Tchad dénonce un acte de guerre de la part de la RCA. 6 de ses soldats tués par des FACA et alliés russes, dont 5, enlevés et assassinés de sang froid, lors d’un clash frontalier dans la région de M’Bang. 7 autres soldats tchadiens seront également blessés par des tirs des centrafricains. Voici maintenant le déroulé de tout ce qui s’est passé avant ce jour. Sources coupées et recoupées localement.

-Le 25 mai, de violents combats dans le Nord-Ouest de l’Ouham opposent des miliciens de la CPC/UPC/3R aux forces gouvernementales (FACA), alliés aux paramilitaires russes. La conséquence sera le déclenchement d’un nouvel exode des populations, fuyant par centaines au Tchad et au Cameroun. Toute la région pour les civils étnt devenue très instable.

-Le 28 mai à Bang (ou M’Bang), ville proche des frontières avec le Tchad et le Cameroun, des militaires des Forces armées (FACA), arrêtent et torturent une vingtaine de civils de la communauté musulmane, dont cinq femmes; sur simples soupçons d’association présumée avec les combattants des 3R/CPC. Les ordres pour torturer des civils viennent de l’Etat major à Bangui, avec l’aval verbal du chef de l’Etat.

-Le 29 mai, de nouveaux affrontements près de Bang opposent encore les terroristes des CPC/UPC/3R aux FACA/RUSSES. Ces derniers poursuivront leurs adversaires durant toute la nuit.

-Le 30 mai, des casques bleus alertés veulent intervenir sur les lieux. Mais les FACAS et le Russes les en empêchent par des tirs d’intimidation. 

Ce même jour, des éléments des CPC/UPC/3R poursuivis par les FACA/RUSSES franchissent la frontière du Tchad. Les poursuivants franchissent également la frontière à leur suite. Sur le marché de Mini, une localité tchadienne près de la frontière, de violents affrontements opposent alors les militaires centrafricains appuyés par leurs alliés paramilitaires russes, d’un côté, aux terroristes de la CPC, ainsi que des soldats tchadiens de l’autre. Des victimes des deux côtés. Dont trois russes qui sautent sur une mine. Par la suite, 5 soldats tchadiens seront capturés par les FACA. Ils seront amenés à BANG, pour y être exécutés froidement.

La suite est connue…..

© Juin 2021 – LAMINE MEDIA – Tous droits réservés.