Centrafrique : La France scelle la fin de relations devenues intenables avec la RCA

Qatar Airways [CPS] WW

Français | English

Par Marie-Pierre COPPENS

BRUXELLES (LNC) – C’est par un communiqué sans équivoque que Florence Parly, la ministre française des armées a annoncé la quasi rupture des relations avec la république centrafricaine : « A plusieurs reprises, les autorités centrafricaines ont pris des engagements qu’elles n’ont pas tenus, tant sur le plan politique envers l’opposition que sur le comportement vis-à-vis de la France, qui est la cible d’une campagne de désinformation massive en RCA. […] Les Russes n’y sont pas pour rien, mais les Centrafricains sont au mieux complices de cette campagne ». En vérité, comme on dit à Douala, la sauce s’est gâtée depuis avril, après un échange houleux au téléphone entre Macron et Touadera. La suite n’est que conséquence…..

Selon le ministère français des armées, déjà fin avril, cinq coopérants militaires français qui étaient en poste au ministère centrafricain de la Défense avaient été rappelés à Paris. Et de même, toutes les aides militaires gelées, ainsi que les entraînements militaires prodigués aux Forces armées centrafricaines (FACA) par des troupes françaises stationnées au Gabon.

DES RELATIONS DIPLOMATIQUES GLACIALES

C’est pratiquement depuis l’élection de Touadera en 2016, que les relations diplomatiques entre la France et le Centrafrique commencèrent à virer vinaigre, sitôt que les russes entrèrent dans le concert. Et depuis, les relations franco-centrafricaines n’auront fait que de se déliter au fil des mois, jusqu’au point de rupture actuel.

Les campagnes anti-françaises, couplées à celles anti-MINUSCA, quand elles ne sont pas confondues, sont devenues banales à Bangui, avec la complicité active du pouvoir en place. Comme nous l’avait spécifiée un haut fonctionnaire du ministère de l’intérieur centrafricain : “Il y a une cellule secrète pour ça au palais même. Dedans il y a des gens comme Fidèle Gouandjika qui alimentent ces campagnes de dénigrement. Le président le sait très bien. Les russes eux financent et donnent des idées. Je ne vous apprend rien puisque votre journal en parle déjà.”

De guerre lasse, la France met un hola à tout cela.

© Juin 2021 – LAMINE MEDIA – Tous droits réservés.