Chronique : Le double langage de Touadera qui continue d’alimenter les bashings de la France et de la MINUSCA

Qatar Airways [CPS] WW

Français | English

Par John SILVER

BATH (LNC) – La mission conjointe UA, CEEAC, ONU et UE, serait bien naïve si elle avait cru un seul mot des déclarations de Touadera et de Sarandji, dénonçant les campagnes de désinformation et d’incitation à la haine contre la MINUSCA. Touadera annonçant même que les auteurs seraient poursuivis. Tout ceci est faux.  Car il existe une cellule à la présidence chargée de financer ces attaques contre la MINUSCA et la France à Bangui. L’un des membres est Fidèle Gouandjika, ex ou encore ministre délégué, qui récemment déversait encore sur les réseaux sociaux, son venin contre la France.

Le Centrafrique étant désormais sous régime dictatorial, personne dans le pays n’oserait manifester en public sans le feu vert du pouvoir. Or les manifestations anti-MINUSCA/France sont quasi-quotidiennes, et hier encore dans le Nord de Bangui.

Image

DUPLICITÉ

De fait, les relations entre la RCA et la France sont officieusement rompues, depuis le violent échange téléphonique entre Macron et Touadera en Avril dernier, durant lequel Macron annonçait qu’il cessait toute aide budgétaire à la RCA.

Concernant la MINUSCA, Touadera n’a nullement annoncé la reprise de la coopération militaire avec la MINUSCA. Et sur le terrain, cela se constate. Il n’y a plus d’opérations militaires conjointes entre les FACA et les casques bleus.

© Juin 2021 – LAMINE MEDIA – Tous droits réservés.