Centrafrique | Région : Bozoum toujours sous pression des groupes terroristes de la CPC

Qatar Airways [CPS] WW
V.M | © LNC

Français | English

Par V.M

BOZOUM (LNC) – Le 26 mai, des hommes armés des 3R au dossard de la CPC attaquaient les positions des FACA à Djim dans le Nord-ouest du pays. Un soldat FACA y perdra la vie.  Deux jours plus tard, Ils procédèrent aux blocages de tous les axes routiers menant à la ville de Bozoum. De nombreux témoins, alertés par des tirs de somation de ces hommes armés les auraient vu passer à moto ou à pied. Jusqu’à Dimanche, la cité était ville morte, du fait des incertitudes sécuritaires de la population, nonobstant la présence des FACA. Les casques bleus quant à eux ne se mêlent pas aux FACA, et restent cantonnés dans leur base.

D‘autres témoins aperçurent également des 3R/CPC présents sur les voies menant à Bouar, à Bocaranga, à Paoua et à Bossangoa.

Climat sécuritaire très volatile dans la zone, situation humanitaire très précaire. De nombreux observateurs redoutent durant cette semaine des attaques de ces CPC en cours de regroupement sur les positions des FACA à Bozoum.

© Mai 2021 – LAMINE MEDIA – Tous droits réservés.