Flambée des prix à Bangassou

V.M

Bangassou : La population de Bangassou et plus largement du Mbomou vit des moments très difficile du fait de la pénurie des produits alimentaires et des vivres de première nécessité. D’ou actuellement une flambée des prix sans comparaison qui en découle.

Les prix ont doublé voir même triplé. Comme le rapporte notre confrère Jean MBALIFIO, correspondant de Radio Ndeke Luka à Bangassou: “[..] le prix du sac du sel est passé de 5000 à 12000 F CFA, celui du sac de sucre de 50 kg de 42.000 F CFA il y a encore peu, à 60.000 F CFA; la cuvette de manioc a vu son prix faire un bond de 2000 F CFA à 3.500. Les 20 litres d’huile de palme ont aussi eu leur prix de vente à la hausse, 11.000 F CFA contre 5.000 auparavant. La pénurie des denrées a poussé les opérateurs économiques à faire des spéculations sur leurs stocks existant.”

Avec un pouvoir d’achat réduit par cette soudaine inflation, la population éprouve de graves difficultés pour s’alimenter convenablement. Principale raison une fois de plus, la Séléka basée à Sibut et Bambari, et qui coupe la Nationale 2 reliant Bangui à Bangassou. Pour cela qu’elle prie le gouvernement de très vite mettre en place des corridors humanitaires afin de la soulager de l’isolement.

S’ajoutent aux difficultés, la fermeture des portes officines financières de transfert d’argent dans la région, à cause de l’insécurité permanente, et les compagnies de téléphonie mobiles, contraintes de réduire la durée de leurs prestations, compte tenu de la pénurie de carburant dans la localité.

Bangassou est dans le manque, la peur et l’angoisse.

© Février 2013/LNC