Analyse/Centrafrique/Propagande russe : Les centrafricains en état de décérébralisation avancée !

Qatar Airways [CPS] WW

Français | English

Par Firmine YABADA &  John SILVER 

BANGUI (LNC) – Le 15 mai dernier, à Bangui, les habitants ont été cordialement invités à aller remplir le prétendu “stade 20.000 places”, pour assister à un événement majeur à venir. En réalité, il s’agissait de la projection d’un film de propagande russe de combat, appelé “Touriste”. Un film racontant l’histoire d’un officier russe appelé “Tourist”, venu en RCA en tant qu’instructeur pour former les Forces Armées (FACA). Ce héros entre en action dans la guerre civile du pays, où il fait preuve d’un grand courage et d’honneur. Le film présente les “instructeurs” russes comme des soldats honorables, faisant preuve d’humanité même dans des situations désespérées. Une pure manipulation des esprits, où les mercenaires russes, y sont cyniquement présentés comme des héros, en sachant qu’ils sont accusés par l’ONU de vol, de viol et de meurtre. 

Le rapport publié par l’ONU le 31 mars 2021 concernant de graves violations des droits de l’homme et du droit humanitaire international commises par les soldats russes en RCA, dresse un tableau tout à l’opposé. Trois sociétés militaires affiliées à la Russie sont citées dans ce rapport : Wagner Group, Sewa Security Services (une branche de Wagner) et Lobaye Invest SARLU. Le rapport fait état d’exécutions massives, de procès verbaux sur des lynchages, de détentions arbitraires, de torture pendant les interrogatoires, de disparitions et de viols collectifs.

MÊME EN RUSSIE, ON ESTIME QUE C’EST TROP !

Ce qui est sûr, c’est que même en Russie, le film “Touriste” a été très controversé. Les commentaires suivants étaient disponibles sur un des forums de cinéma/théâtre (kino-teatr.ru) :

” Craignez Dieu, messieurs les “créateurs” de ce “chef-d’œuvre” du cinéma : qui sont ces “gladiateurs russes, vos “touristes” ? Des mercenaires – oui, des tueurs – évidemment, des criminels de guerre – bien sûr ! Alors je ne comprends tout simplement pas quelles valeurs morales et éthiques vous ont guidé lorsque vous avez accepté de monter cette propagande politique toxique et de basse qualité…”.

RUSSES, LES NOUVEAUX DIEUX DES CENTRAFRICAINS

Dans ce pays où l’on passe son temps à prier tout et n’importe quoi, la population à la dérive depuis des décennies est prête à s’abandonner dans les bras du premier qui lui redonnerait de l’espoir avec des actes concrets d’accompagnement.

Et ça, les russes, qui comme les américains sont des experts en ma-tière de manipulation des foules l’ont très vite compris.
Contrairement aux français qui ne se sont jamais départis de leurs habitudes hautaines et paternalistes.

Or depuis le pas-sage des soldats français de la Sangaris, avec le cortège de viols de mineurs que Paris a blanchi, le crédit de la France en RCA est au point mort.

La grande France ne fait plus peur.
 Et même, une majorité des centrafricains ne réclament que son départ de leur pays.

Un terrain de jeu idéal pour l’ours russe pour y créer sa propre religion, avec comme saints bénis, ses intouchables mercenaires dont nul ne doit en dire du mal. Les centrafricains y veillent, tant ils sont déjà lobotomisés par la propagande.

Pour dominer des foules, surtout au 3/4 à cerveaux vides, il faut des “gestes” forts comme démonstrations de puissance. Or, en moins de trois mois, les Russes ont réussi à faire dans le pays ce que les français ne sont jamais parvenus à faire des décennies durant. La paix revient à grands pas dans le pays. Les forces rebelles qui assassinaient des civils à tour de bras sont progressivement éradiquées.

Comme on dit à Bangui: “Ca, c’est trop puissant !”

Amitié Russo-Centrafricaine ?

La coopération entre la RCA et la Russie remonte à l’époque soviétique (1960-1970). Elle sera renouvelée en 2017, lorsque le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, rencontre Touadera à Sotchi.

Deux mois à peine après cette rencontre, malgré l’embargo sur les armes, la Russie reçoit une exemption des Nations unies pour fournir à la RCA des armes létales – fusils Kalachnikov, pistolets, lanceurs de grenades et missiles sol-air.

En mai 2018, Touadera se rend en Russie pour rencontrer Poutine de nouveau . Au cours de cette rencontre, les deux dirigeants se mettent d’accord sur des licences d’exploitation minière pour les entreprises russes, en échange d’un soutien militaire dans les régions riches en or, diamants et uranium.

Peu de temps après, en juillet 2018, Poutine envoie en RCA les premiers conseillers militaires et mercenaires de la Wagner pour assurer la sécurité des entreprises russes, former les soldats centrafricains et protéger les hauts responsables du gouvernement.

IL N’Y A PAS D’AMITIÉ ENTRE LES DEUX PAYS. JUSTE UNE FROIDE COOPÉRATION POUR DÉFENDRE DES INTÉRÊTS CROISÉS : La RCA de Touadera veut s’émanciper du violent joug colonial français, et les russes eux lorgnent sur les fabuleuses richesses minières de la RCA. UN DEAL GAGNANT GAGNANT !

© Mai 2021 – LAMINE MEDIA – Tous droits réservés.