L’ONU soupçonne les mercenaires russes et l’armée centrafricaine (FACA) de meurtres, de viols et de pillages en RCA.

Qatar Airways [CPS] WW

Français | English

Par Fatima K. LAMINE

NEW YORK (LNC) – Il s’agit d’un document accablant basé sur des récits de témoins oculaires et des documents compilés par le groupe de travail des Nations unies sur les mercenaires russes présents en République centrafricaine, venus soutenir les forces armées centrafricaines. Ces mercenaires russes avec des soldats centrafricains ont volé et tué des civils, et se sont livrés à des viols collectifs.

L‘enquête cite au moins 100 cas de violations des droits de l’homme et du droit humanitaire international commises par l’armée centrafricaine avec des alliés russes, ou uniquement par des Russes, entre le 1er janvier et la mi-avril 2021.

Les documents mentionnent également 26 exécutions extrajudiciaires, 5 cas de viols, et 27 cas d’arrestations et d’emprisonnements arbitraires.

Par exemple, en décembre 2020, après que l’armée centrafricaine, soutenue par des mercenaires russes, a repris aux rebelles la ville de Bambari, les Russes ont fait irruption dans une mosquée où se cachaient à la fois des militants et des civils, dont des femmes et des enfants. Une fois à l’intérieur de la mosquée, les Russes ont commencé à tirer sans discernement avant d’exécuter les trois jeunes hommes sur place et sans procès.

En outre, après la prise de Bambari, des arrestations arbitraires massives ont commencé dans toute la ville. Les personnes arrêtées sont portées disparues.

Au total, de 800 à 2 000 mercenaires russes sont impliqués dans cette guerre civile.

© Mai 2021 – LAMINE MEDIA – Tous droits réservés.