Centrafrique : A.G Dologuélé dénonce les incessantes intrusions de l’ambassadeur russe dans la vie politique centrafricaine [Audio]

Français | English

Par  Justin BELONGO

BANGUI [LNC] – C’est sur les ondes de Radio Ndeke Luka que Anicet Georges Dologuélé, le chef du parti politique URCA, en colère, a livré ses points de vue sur plusieurs sujets brûlant du moment le concernant; et surtout pour vivement dénoncer les régulières immixtions dans la politique du pays, de l’ambassadeur russe à Bangui, Vladimir Titorenko, en sortant de son rôle de diplomate. Dologuélé s’explique aussi sur ses relations ambiguës avec François Bozizé.

“Je suis scandalisé, je suis indigné” démarre-t’il tout de go !

.

A PROPOS DE TITORENKO

“Il n’a pas à donner son opinion sur les gens. Il n’a pas à inventer des histoires sur les hommes politiques. Il sort complètement de son rôle….Je n’imagine pas le chargé d’affaires de la République centrafricaine à Moscou, en train de faire ce type de commentaires là  sur l’opposant de Poutine.” 

A PROPOS DE BOZIZÉ

“Nous nous sommes entendus sur le principe d’un accord électoral…..Depuis décembre dernier, nous n’avons plus eu de contact avec François Bozizé.”

A PROPOS DE SON INTERDICTION DE SORTIE DE TERRITOIRE

“Il faut traiter les choses de manière humaine. Un être humain reste un être humain. La politique c’est la politique. […] Ceux qui m’empêchent de voyager, je suppose qu’ils veulent me faire ce qui est arrivé au président Patassé, c’est-à-dire, me laisser mourir ici ? Sinon je ne vois pas d’autres raisons. […] C’est toute une cabale qui est montée contre moi.”

SUR SON ABSENCE À L’INVESTITURE DE TOUADERA

“[…] Il y a un malaise. La légitimité de cette élection là, qui prête largement à caution, je ne l’ai pas reconnue. Ni moi ni un certain nombre de mes collègues. C’est une question de logique. Quelle est la lecture (Cohérence, NDLR) de ne pas reconnaître la légitimité d’un président et d’aller à son investiture ?”

SA PROFESSION DE FOI

“Je veux faire de la politique dans ce pays. Je veux animer mon parti. Je veux être l’alternative politique dans ce pays.”

© Avril 2021 – LAMINE MEDIA – Tous droits réservés.