Centrafrique : La Russie brise l’embargo qu’elle trouve illégal sur les armes en RCA

Français English

Par  Gilles DELEUZE

BANGUI [LNC] – Reçu hier soir vendredi 2 avril en audience par Faustin Touadera, l’ambassadeur russe dans le pays Vladimir Titorenko, au sortir de l’entretien a lancé un pavé dans la mare, en annonçant une prochaine nouvelle livraison d’armes aux forces armées centrafricaines, en complète violation de l’embargo sur les armes en Centrafrique par le Conseil de sécurité de l’ONU. Embargo, même allégé, qu’il trouve illégal, et même absurde. 

La Russie et la Chine ont toujours estimé que cet embargo ne favorisait que les groupes terroristes dans le pays, disposant eux-même de leurs propres sources d’armement sans subir de contraintes.

Toutefois, cette nouvelle provocation russe amplifie une brèche déjà bien ouverte au sein du Conseil de sécurité, où l’unanimité au sein des membres n’a toujours été que formelle, sous la pression de la France, auteure de toutes les résolutions concernant la République centrafricaine, et toujours grande partisane du maintien de ce discutable embargo, selon ses adversaires. 

La réaction du Conseil de Sécurité est très attendue dans les prochains jours sur cette affaire.

© Avril 2021 – LAMINE MEDIA – Tous droits réservés.