LE BILLET D’ALBERT : La France ne comprend toujours pas que la RCA n’est plus sa servile colonie hooo !

Qatar Airways [CPS] WW

Français | English

Bien évidemment, comme notre maman ne nous a pas trop secoué près du mur étant bébé, on a gardé toute notre intelligence et toute notre lucidité.

Par Albert Mahamat FALL

N’DJAMENA [LNC] – Pendant la guerre des blancs là, qu’ils disaient mondiale en 39-45, les allemands avaient foutu une rouste d’enfer aux français en moins de 3 semaines en 1939. La guerre finie, grâce surtout aux Russes (déjà !), les français selon le basique principe du “faible avec les forts,  et fort avec les faibles”, se défouleront dans leurs colonies, et de manière sanglante. Des milliers de pauvres gens passées à l’as. Dont à Madagascar, des opposants par centaines, balancés dans le vide d’avions des troupes coloniales (Si ! Si !). Là, présentement, en Centrafrique, voilà maintenant que ces russes, encore eux, veulent faire leur pick-nick sur le pré-carré de ces gaulois en RCA. Et comme ça résiste aux pressions françaises de toutes sortes, les voilà (les français) qui veulent nous faire le coup de la recolonisation 2.0, en voulant absolument contrôler notre aéroport de Bangui. Tu comprends ça toi ? Quelqu’un a oublié de leur dire que la colonisation c’est fini ou pas ? Et ils nous ressortent de la naphtaline leurs habituelles moyens de pression coloniale. “Jo ! C’est fini, va faire là ton goyo au Gabon, ta toujours sous préfecture, et plus chez nous.”

Sérieux, quand j’ai vu passer dans la “rivière” de LNC – (c’est là où dans notre intranet, un robot y recense toutes les infos sur la RCA. Après, à nous sur ordres de la redac en chef, de nous dire de faire des articles dessus ou pas.) – l’info selon laquelle la France voulait imposer un de ses militaires à M’Poko pour contrôler les vols des aéronefs, là, j’ai halluciné !

Au nom de quoi même ? Et moi qui pensait que la RCA avait obtenu son indépendance de la France en 1960, j’en suis resté sur le derrière deh ! Je m’étais gourré ou bien ?

Est-ce que nous là même demandons de contrôler les vols des avions à Roissy ?

COLON UNE FOIS, COLON TOUJOURS

L’argument avancé par les français pour vouloir contrôler notre seul aéroport international, ce serait, je cite, “La sécurité des français dans le pays.”  Ah bon ? Nous on envoie des troupes en France pour la sécurité de nos citoyens ? Tout ceci est complètement fallacieux et honteusement mensonger !

Parce que déjà, sans aucune autorisation de qui que ce soit, la France maintient une base militaire aux abords de l’aéroport. C’est écrit dans aucun texte d’accord avec la RCA qu’elle doit le faire. Et ces militaires se permettent même de refuser l’accès sur le territoire de certaines marchandises.

C’est quoi ton problème le clown ? Laisse-nous vivre !

Bien évidemment, comme notre maman ne nous a pas trop secoué près du mur étant bébé, on a gardé notre intelligence et notre lucidité. Il faut tout de même un culot fou pour aller chez des gens comme ça là, pour leur dire : “Euh mec, je veux contrôler ton aéroport. Donne-moi les clés pour le faire !”. Vous me direz qu’en 1979, ce n’est pas la morale et le respect du droit à son auto détermination du pays qui les a empêché de foutre Bokassa dehors hé; comme le bouffon ne leur était plus utile à ce moment là.

Maintenant, c’est plus compliqué de refaire son malabar. Les ruscoffs sont là.
Donc, comme “ils n’ont pas de pétrole, mais beaucoup d’imagination”, ils s’attaquent au présumé maillon faible, la RCA elle-même. Parce que titiller les russes serait y perdre des plumes, et beaucoup. Ils ne boxent pas dans la même catégorie. Et quoi de mieux que de se la jouer de nouveau au colon autoritaire ! Les mauvaise habitudes ne se perdent pas.

Sauf qu’à ce jeu dangereux, s’il prenait à Touadera, comme à son habitude, de nouveau la mauvaise idée de soudoyer des gamins pour aller faire boucan devant l’ambassade de France, ils auraient l’air fin. Déjà que le déjanté Gouandjika, un proche de tout puissant au pouvoir à Bangui, de lancer le bal, en insultant tout le monde à tout va : ONU, et tout ça là !

Ah, comme on dit : “Il n’y a rien de plus dangereux qu’un animal blessé.”

Et la France en Centrafrique, plus que blessée, devient complètement irrationnelle. Quand je dis France, je ne parle pas des français, dont plus de 90% ne sait même pas où se niche la RCA. Même Macron pas sûr non plus.

© Mars 2021 – LAMINE MEDIA – Tous Droits Réservés