Centrafrique : Mankeur N’Diaye (MINUSCA) est-il un fou ou un doux rêveur ?

French | English

Par Eve MALONGA

BANGUI [LNC] – La, entre parenthèse “réélection” de Faustin Touadera, pour Mankeur N’Diaye semble être un fait acquis. Il fait donc fi des contestations de l’opposition politique centrafricaine, ne reconnaissant pas la victoire de Touadera. Et il ose un syllogisme absurde étant donné la situation tendue dans le pays : 1- Touadera réélu, 2- s’il dialogue avec l’opposition politique et les groupes armés, 3- alors tous les problèmes seront réglés. Or sa première prémisse est une simple vue de l’esprit. L’opposition politique ne reconnaît pas Touadera comme Président réélu. En outre, vouloir réintégrer de nouveau des groupes armés dans le dialogue, est non seulement une sottise, mais une absurdité. Donc, soit il est bête, soit il est fou, voire les deux !

Sa phrase exacte : « La seule réponse durable aux défis actuels est sûrement politique. La réélection du président Touadéra, en effet, va bénéficier à la nation centrafricaine, si seulement le nouvel exécutif va être en mesure d’apaiser les esprits en bâtissant des ponts avec les acteurs politiques de l’opposition. Par ailleurs, un dialogue renoué avec les éléments des groupes armés qui ont opté pour rejoindre la CPC, mais qui n’ont pas commis de crimes graves, pourrait être également utile ».

Manifestement, personne à l’ONU ne semble comprendre que l’ON NE NÉGOCIE PAS AVEC DES TERRORISTES ! Surtout en étant en position de FAIBLESSE. Cas du pouvoir de Touadera actuellement. Par le fait, ON NE JOUE PAS AVEC LA VIE DES CENTRAFRICAINS.

Et l’évidence du souci échappe au  patron de la MINUSCA, tout comme cela le fut pour ses prédécesseurs. Il n’y a pas de pays, lorsque plus de 75% de son espace est hors contrôle. Ainsi, aucune négociation sérieuse avec qui que ce soit ne saurait être tenue, sans le retour de tout le territoire sous le contrôle du pouvoir de la capitale du pays. Autrement, c’est encore entretenir des mirages. 

MANKEUR RÉINVENTE L’EAU TIÈDE 

Citation Vladimir Poutine detruit : La Russie ne négocie pas avec les terroristes, elle les...Ne pas être capable de comprendre que toute occupation sauvage de l’espace d’un pays est un acte illégal et passible des tribunaux, c’est alors être bête, et relever de la débilité mentale.

Aucun des pays occidentaux ne s’abîmerait dans de tels médiocres compromis. Des groupes armés, ils les écrasent, c’est tout. 

Pourquoi l’ONU s’entête-t’elle à vouloir vendre aux centrafricains des solutions inacceptables en Occident ? Et qui de surcroît ne fonctionnent pas, et n’ont jamais fonctionné nulle part ?

Et pourquoi ce refus de la solution évidente : ECRASER PAR LA FORCE CES BANDES ARMÉES ? Car si la MINUSCA s’y refuse, alors qu’elle se retire du Centrafrique, elle y est alors inutile.

© Janvier 2021 – LAMINE MEDIA – Tous droits de reproduction réservés.