Centrafrique : Bangassou, toujours sous la coupe du CPC, malgré les déclarations de la MINUSCA

Qatar Airways [CPS] WW

French | English

Par V.M

BANGASSOU [LNC] – La ville de Bangassou n’est plus protégée par les casques bleus de la MINUSCA, malgré les rodomontades de son porte parole Vladimir Monteiro à Bangui. Actuellement à Bangassou, on y voit les miliciens du CPC y circuler très librement. En conséquence, la MINUSCA est accusée de collusion avec ces bandes armées, ce dont la MINUSCA s’en défend.

Réaction de Vladimir MONTEIRO, porte parole de la MINUSCA : “Nous n’avons jamais cohabités ensemble avec les groupes armés, ceux-là mêmes qui tuent les populations. Indépendamment de cette mesure sécuritaire, nous avons un mandat qui nous dit qu’il faut prioriser les actes. En cas d’attaques, vous avez une population qui est menacée, et vous avez des groupes armés. Ce qui est demandé à la MINUSCA, c’est d’assurer la protection des populations. Et c’est ce que la MINUSCA a fait. Il n’y a pas de victimes suite à cette attaque. On n’a pas laissé les groupes armés prendre possession de la ville parce que nous sommes encore présent dans la ville.”

.

Juste deux mensonges de M. Monteiro, 1- Les CPC ne s’en prennent pas aux populations, et 2- Les MINUSCA ne sont plus sur place. Bangassou est toujours sous le contrôle des CPC. Les rares habitants encore sur place tentent de redonner vie à la cité.

© Janvier 2021 – LAMINE MEDIA – Tous droits de reproduction réservés.