Centrafrique : La Radio Télévision Scolaire (RTS) renaît de ses cendres

French | English

Par Michal MAMADOU

BANGUI [LNC] –  Pillée et détruite en 2013 par les hordes Séléka, La Radio Télévision Scolaire qui diffusait des enseignements scolaires à distance, vient enfin de se refaire une virginité. Et ce, grâce à l’Union Européenne qui a réhabilité les bâtiments, et à l’Unesco qui l’a alimentée en matériel et fournitures.

Jusque là, elle était contrainte de passer par les canaux des autres pour continuer à exister. Le gouvernement ne lui ayant jamais accordée un quelconque intérêt pour la faire revivre par elle-même.

Sa réouverture officielle a eut lieu hier, à l’INRAP (l’Institut national de recherche et d’animation pédagogique) en présence d’Aboubakar Moukadas Nour, le ministre de l’Education Nationale, qui y est allé de son petit speech de circonstance, en déclamant des poncifs : “La station qui diffusait ces programmes d’enseignement à distance à travers la radio a été réhabilitée grâce à l’appui de l’Union Européenne. Et aujourd’hui, grâce à nos partenaires traditionnels.” 

Étonnamment, pour une fois, ce n’est pas Touadera qui s’est précipité comme à son habitude, avec son tapis rouge sous le bras pour aller inaugurer.

Les activités propres de cette Radio redémarreront sous dizaine.

Les bâtiments réhabilités sur financement de l’Union Européenne en Centrafrique

© Janvier 2021 – LAMINE MEDIA – Tous droits de reproduction réservés.