OCHA RAPPORT Centrafrique : En 2020, trois humanitaires ont été tués & 29 autres blessés [Pdf]

French | English

Par Fabiana ALVAREZ

BARCELONE [LNC] –  Mardi 5 janvier, le bureau des Nations-Unies pour les affaires humanitaires (OCHA) a présenté un bilan très inquiétant sur la situation des humanitaires, de plus en plus menacés en Centrafrique. Ainsi, l’année passée,  OCHA a répertorié au total 424 incidents dont ont été victimes des travailleurs humanitaires entre janvier et décembre 2020.

Expliquant que “Les civils sont les premières victimes des tensions et des violences dans plusieurs régions de la Centrafrique. Mais le pays est également l’un des contextes les plus dangereux pour les travailleurs humanitaires : plus d’un incident par jour affectant les humanitaires a été enregistré au cours de l’année 2020. En 2020, 424 incidents ont été enregistrés contre 306 en 2019, soit une hausse de 39%. En décembre, un nombre record de 59 incidents a été enregistré, soit près le double de la moyenne mensuelle en 2020. Pour le seul mois de décembre, un humanitaire a été tué et cinq autres blessés. Près de la moitié des incidents (23) survenus au cours de ce mois ont été des braquages des bases humanitaires.”

Dans ce rapport, il y est noté les meurtre d’au moins trois acteurs humanitaires, et 29 autres blessés courant de l’année 2020.

HAUSSE SENSIBLE EN DÉCEMBRE 2020

Ce mois de grave crise sécuritaire dans le pays aura impacté sérieusement le travail des humanitaires. Car rien que sur cette période, e nombre d’incidents enregistrés, 59 en tout,  aura presque doublé par rapport à la moyenne mensuelle de l’année.

Et c’est courant ce mois qu’« un humanitaire a été tué et cinq autres blessés. Près de la moitié des incidents (23) survenus au cours de ce mois ont été des braquages des bases humanitaires ».

ocha_rapport_de_mission_10122020_aigbando_haute_kotto_vf

© Janvier 2021 – LAMINE MEDIA – Tous droits de reproduction réservés.