Les rebelles centrafricains menacent d’entrer dans Bangui

REUTERS/Luc Gnago - RTREEDU

(Reuters) – Les rebelles centrafricains du Séléka pourraient entrer dans la capitale Bangui dès “ce soir ou demain matin” et n’ont pas encore convenu de participer aux négociations que les pays voisins tentent d’organiser entre les insurgés et le président François Bozizé.

Aux abords du palais présidentiel, à Bangui, en Centrafrique. Les rebelles centrafricains du Séléka pourraient entrer dans la capitale Bangui dès “ce soir ou demain matin” et n’ont pas encore convenu de participer aux négociations que les pays voisins tentent d’organiser entre les insurgés et le président François Bozizé.