Centrafrique : Quand les miliciens Anti-Balaka font la police à Bangui

Isidore Mbayo

BANGUI (LNC) — Progressivement, dans Bangui, les Anti-Balaka s’installent en toute impunité comme les ‘faiseurs de la la loi’.
Les très médiatisées opérations de désarmement ne les ont manifestement pas impressionnés, ni même affaiblis.

Différents épisodes de leurs actions ont été signalés dans la capitale.
Ce vendredi, c’est au quartier de Benz-vi dans le 5ème arrondissement, que machettes à la main, ils procédaient à l’interpellation de deux habitants.
Un sera poignardé dans leur base du 5ème, et ne sera libéré qu’après paiement d’une rançon et discussion avec les chefs de quartier.
Un autre, arrêté suite à la dénonciation d’une femme auprès d’eux ne sera libéré qu’après paiement également d’une rançon.

Toujours dans le quartier, ils ont procédé à l’arraisonnement d’une voiture avec deux personnes à bord.
Par chance, des soldats burundais de la MISCA passaient par là, et mirent fin à l’enlèvement qui était programmé par ces Anti-Balaka.

JUSTICE POPULAIRE

La nuit, c’est le règne du terrorisme, des pillage et des exactions.
Ces miliciens élèvent des barrages routiers, procèdent à des fouilles de véhicules, et à l’occasion, tabassent les individus quand ils ne les tuent pas.

Le commissariat de police du 5ème arrondissement ne fonctionnant pas, cela fait la part belle aux Anti-Balaka.

© Février 2014 LNC