DÉPÊCHE/Football : Cafouillage, le ministre des sports invalide le recrutement de ZAHOUI

Français | English

Par  Fernando CANCIO

Une belle cacophonie au sein du gouvernement centrafricain concernant le dossier François Zahoui, recruté Mardi par le président de la Fédération, Célestin Yannindji pour être sur le banc des fauves masculins.

Hier matin à Bangui, le ministre des Sports, Régis Lionel Dounda a tout simplement renier le choix de la fédération : « Vous savez messieurs les journalistes, je suis le représentant de la République, à ce titre, je ne peux pas faire d’à peu près. J’ai appris à la radio la nouvelle de l’arrivée du nouveau coach de nationalité ivoirienne. Pour l’instant, le gouvernement n’a pas encore engagé un entraîneur ».

Et ajoutant à LNC : « Il (le président de la fédération) recrute quelqu’un alors qu’il n’a pas l’argent pour le payer. C’est de l’amateurisme. »

De fait, Célestin Yannindji mettait le gouvernement devant le fait accompli quand il avait déclaré : « François Zahoui sera payé dans un premier temps sur fonds propres de la Fédération, principalement jusqu’aux deux premiers matchs des éliminatoires de cette CAN, au mois de novembre face au Burundi et à la Mauritanie, en attendant que le gouvernement ne prenne le relais »

Et c’est pas fini !

Toutefois, histoire de bien compliquer l’embrouillamini, le ministre des sports s’est prudemment bien garder d’annuler le recrutement que ZAHOUI qui est effectif. Ce qui met automatiquement le nouveau coach en période d’essai. Car en novembre arrivent les éliminatoires de la CAN 2021. Après, ce sera le flou artistique.

© Septembre 2019 – LAMINE MEDIA – Tous droits de reproduction réservés