Centrafrique : Le MCU de TOUADERA, fraudes préélectorales mode d’emploi

Français | English

Par Michal MAMADOU

BANGUI [LNC] – L’insoutenable suspense des élections n’étant absolument pas du goût de Touadera et de son MCU (ce parti sorti de terre il y a un an, et vivant sur de constants détournements de deniers publics). Du coup, autant se prémunir de l’incertitude en anticipant les choses, en créant de faux actes de naissance à distribuer à des électeurs fictifs, et même à des étrangers. Des congolais en substance. De manière à pouvoir s’enregistrer sur les listes électorales. Et ce, sur tout le territoire centrafricain, de Bimbo (banlieue de Bangui) à Mobaye ( Basse-Kotto). Mais la tricherie a été éventée à Bimbo 5, par des jeunes l’ayant vivement dénoncée et même filmée.

C‘est le samedi 18 juillet à Bimbo, que des chefs de quartier de la zone 5, dont  André Moussazi et Jean-Prosper Ngam-ndropa ont dévoilé des tentatives de fraude des agents du MCU.

Des fonctionnaires de la mairie de Bimbo ont de même confirmé la nature frauduleuse des documents.

L’on apprenait également que les mêmes actes délictueux auraient également été tenté à Mobaye, voire dans le reste du pays, par des séides du MCU, pour des corruptions de masse.

LES CIBLES

Des jeunes, non encore en état de voter, rassemblés de toutes parts, de Damara notamment, et des congolais que le MCU a fait venir en RCA, de manière à faire nombre.

Un certain Omer Alban Dole Dobia, que d’aucun de citer comme étant le neveu de Faustin  TOUADERA, et candidat du mouvement Cœurs uni (MCU) à Bimbo 5, de déclarer qu’il agissait de la sorte sur les ordres de Mathieu SARANDJI, l’ex PM.

L’actuel PM Firmin N’Grebada ne serait pas en reste non plus, pour la distribution de faux actes de naissance à Boali, son fief électoral.

Ces faits ont été confirmés avant hier par Cyriaque Gonda, le président du Parti National pour un Centrafrique Nouveau (PNCN), lors d’une interview sur les ondes de Radio Ndeke Luka :

“Des gens ont fabriqué de faux documents, et certainement d’autres choses comme des cartes d’identité. Nous avons vu tout cela. Nous les avons touchés, nous les avons filmés. […] C’était une pratique conçue et mise en oeuvre par le MCU.”

RÉPUBLIQUE BANANA 

Devant de telles évidences, il va être très très difficile à TOUADERA de nier les évidences. A part déclarer qu’il ne savait rien des agissements de ses sous-fifres. Mais Cyriaque Gonda et toute l’opposition ne comptent pas en rester là, et envisagent de porter plainte auprès du Procureur de Bangui.

Et c’est là que les choses risquent de se compliquer. La justice en RCA n’existant pas, l’affaire risque de tourner court, et d’être repoussée au calendes grecques, et donc étouffée, comme pour le reste. 

Le Procureur de la république de Bangui s’était-il auto-saisi des cas de corruption de députés par Faustin Touadera ? Du tout. Donc, ne pas rêver !

Après l’on s’étonne que la RCA soit le deuxième pays le plus corrompu du monde.

© Juillet 2020 – LAMINE MEDIA – Tous droits de reproduction réservés