Centrafrique : Mais où sont les légionnaires français venus en masse pour faire un coup d’état contre Touadera ?

Français | English

Marie-Pierre COPPENS

BRUXELLES [LNC] – Selon le blog centrafricain “Le Potentiel” grand habitué des fausses nouvelles, des incantations dans le vide et des intoxications, au moins 2.000 légionnaires français seraient arrivés au camp M’POKO à Bangui, afin d’exécuter le moment venu, un coup d’état qui serait fomenté par la France contre TOUADERA, pour son élimination physique. Sauf que, personne n’a encore vu ces farouches guerriers. Et pour installer au pouvoir le Général Ludovic Ngaïfei. Rien que ça ! La chose prêterait à rire, si elle n’était pas reprise goulûment par les griots de TOUADERA et ses officines de propagande comme les “COALITION CENTRAFRIQUE LIBRE” et “LA COALITION BEAFRIKA” afin de justifier des manœuvres populistes de propagande anti-françaises. Etant entendu que entre la France et Touadera, ce n’est pas l’amour fou. Lire ci-dessous les joyeusetés du “Potentiel”, émargeant financièrement à la présidence de la république. “Media- griot” comme dirait ce cher Mahamat FALL. ALLEZ ! ON DEBUNKE TOUT ÇA !

LE POTENTIEL : “Il souviendra que le potentielcentrafricain.com a mis en orbite une information concernant l’arrivée massive des soldats français dans leur base juxtaposée à l’Aéroport Bangui M’poko. Cette présence faut-il le rappeler, n’est pas signaler aux autorités du pays, même si cela concerne la sûreté de l’Etat centrafricain.”

LNC : Et où sont les preuves d’une telle assertion ? où sont les photos pour corroborer ? Sorti des dires délirants du Potentiel, rien n’est apporté en appui comme source.

LE POTENTIEL : “La même source en provenance de Paris nous laisse entendre que le Général d’opérette Ludovic Ngaïfei a fini par céder à la proposition des autorités françaises, notamment le président Macron et son complice Jean-Yves Ledrian pour en finir physiquement avec le président Touadéra, et placer ce militaire à la tête du pays.”

LNC : La dite source dit “nous laisse entendre que” ? Elle dit ou elle ne dit pas ? Car la nuance est d’importance. Et si les autorités françaises eurent le projet de destituer TOUADERA et même de le faire assassiner par des légionnaires à Bangui, ce ne serait certainement pas au “Potentiel”, un simple blog virtuel sur la toile où l’info fuiterait.

LE POTENTIEL : « Je suis prêt à accomplir la mission avec la bénédiction des soldats français qui sont arrivés, et que je n’hésiterai pas à envoyer les Bozizé à la CPI s’ils veulent s’opposer à ma prise de pouvoir… », Dira Ngaïfei qui aurait été reçu à la base des français au Camp M’poko.”

LNC : Parce que Ngaïfei serait assez bête pour raconter des choses aussi sensibles en public s’il se préparait à perpétrer un coup d’état ? Nous avons contacté des proches de Ngaïfei  à Bangui. Réponse d’une de ses parentes : “Mais ces gens là disent des mensonges. Ludovic n’a jamais dit ça. C’est très grave là ! LNC aidez-nous pour dénoncer en public ces mensonges.”

LE POTENTIEL : “Il suffit de faire un tour à Bouar pour vous rendre compte de la réinstallation des soldats français dans le Camp Leclerc avec tous les équipements sophistiqués comme si nous sommes dans un pays en guerre ou alors la France prépare une crise pour faire tomber le régime de Bangui.”

LNC : Oui, il y a bien des soldats français actuellement à Bouar au Camp Leclerc. Mais dans le cadre de l’opération EUTM-RCA, visant à former des sous officiers centrafricains. Aucunement là pour préparer un putsch.

LE POTENTIEL : “le Rwanda se positionne par le déploiement d’un Bataillon de ses forces spéciales qui sont au quartier consigné sur place au Rwanda.”

LNC : FAUX ! Fernando CANCIO, grand reporter de LNC qui connaît très bien le Rwanda a contacté l’Etat major des forces armées rwandaises à Kigali. La réponse fut claire : “BULLSHIT!” = DE LA MERDE !

 

© Juin 2020 – LAMINE MEDIA – Tous droits de reproduction réservés