USA : Les déflagrations de la crise constitutionnelle créée artificiellement par les députés pro-Touadera inquiètent l’ONU

Français | English

Lingyun Xu Wan

NEW YORK [LNC] –  Ce mercredi 22 avril, devant le Conseil de sécurité de l’ONU, l’émissaire de l’ONU pour la région des Grands Lacs, le Chinois Huang Xia s’est inquiété sur les futures tenues des élections dans deux pays de la sous région, à savoir le Burundi et le Centrafrique. Les deux pays étant actuellement en querelles politiques concernant les tenues des futurs scrutins présidentiels, où leur préparation est dépendante de l’évolution de la pandémie du coronavirus. En mai pour le Burundi, et en décembre pour la RCA. Et il a  souligné l’importance d’avoir des scrutins présidentiels «crédibles» dans les deux pays.

«Je souhaite vivement que les échéances électorales à venir, notamment au Burundi et en République centrafricaine, soient l’occasion de consolider les acquis démocratiques et la stabilité dans ces deux pays. J’encourage tous les acteurs à garantir des processus électoraux pacifiques, inclusifs et crédibles», a-t-il dit lors d’une visioconférence du Conseil.

© Avril 2020 – LAMINE MEDIA – Tous droits de reproduction réservés