USA : Décaissement par le FMI de 38 millions de $ au Centrafrique, au titre de la facilité de crédit rapide pour atténuer l’impact du Covid-19

Français | English

Fanta BIDERMANN-KENGUEMAT

WASHINGTON [LNC] – Au constat de l’impact de la pandémie de Covid-19 affectant durement l’économie centrafricaine, le Fond Monétaire International vient d’effectuer un décaissement d’urgence d’un montant de 27,85 millions de droits de tirage spéciaux, soit environ 38 millions $ (ou 25% de la quote-part) en faveur de la République centrafricaine, afin de l’aider à contenir la propagation du Covid-19 et de limiter ses impacts économiques et sociaux. 

Pour le FMI, la forte récession économique mondiale et les fermetures de frontières avec les pays voisins ont déjà entraîné une réduction significative de l’activité économique des secteurs tels que les exportations de produits de base, le commerce et la construction étant particulièrement touchés.

Mitsuhiro Furusawa le directeur général adjoint du FMI explique : « Un élargissement temporaire du déficit budgétaire est justifié à court terme, pour permettre la mise en œuvre du plan de réponse tout en continuant à répondre aux besoins sociaux, infrastructurels et sécuritaires considérables de la République centrafricaine.”

Et de conclure qu’après s’être maintenue à un niveau relativement soutenu de 3,8 % en 2018 et 4% en 2019, la croissance économique de la Centrafrique devrait chuter à 1,0% du PIB selon les projections de l’institut.

© Avril 2020 – LAMINE MEDIA – Tous droits de reproduction réservés