Centrafrique : MINUSCA, Général Franck Chatelus “le 3R d’Abass SIDIKI doit être raisonnable”

Français | English

V.M

BANGUI [LNC] – Bernard DILA et ses copains députés de l’Ouham-Pendé et de la Nana-Mambéré vont être déçus. Comme LNC l’annonçait, la MINUSCA ne s’attaquera pas au groupe rebelle de Sidiki. Propos du Général Franck Chatelus, Chef d’Etat-major de la Force de la MINUSCA : “L’opération conjointe avec les FACA a pour objectifs de pousser le 3R et Sidiki Abass à revenir complètement dans l’APPR-RCA”. Il n’est donc nullement question de les éradiquer comme l’exigeaient les députés, mais de les “raisonner”. Comme si la chose était possible. «Une opération a lieu actuellement dans l’Ouest pour amener Sidiki à la raison et protéger la population. Il faut que le 3R comprenne que sa conduite actuelle est en rupture avec l’APPR », a ajouté Chatelus.

Mais, ne jamais désespérer, il ajoutait aussi ceci : « Il est certain que si le 3R ne suit pas et poursuit ses agressions contre la population et les représentants de l’Etat, nous allons passer à une action beaucoup plus offensive, en démantelant toutes les bases de ce groupe armé et en faisant cesser toutes ses actions d’agression contre les populations, les FACA et les FSI. » Ce qui doit donner aux 3R la peur de leur vie.

Des propos prudents, avec des mots choisis, comme un maître qui brandit la menace de la chicotte si l’enfant agité ne se calme pas. Mais rien sur les cadavres que les 3R ne cessent de semer sur leurs chemins.

Ce qui importe pour la MINUSCA, c’est que SIDIKI revienne à la table des discussions. Quoiqu’en soit le prix à payer par les populations civiles.

Et bien évidemment, pas besoin de le dire, elle assure de fait l’impunité à SIDIKI. Ce dernier a juste à être un gentil garçon “raisonnable”.

© Juin 2020 – LAMINE MEDIA – Tous droits de reproduction réservés