COMMUNIQUÉ/Coronavirus : L’UE soutient la RCA avec 54 millions d’euros pour limiter les risques socio-économiques

Communiqué de presse

Dans le cadre de la réponse de l’Union européenne à la crise du COVID-19 en Afrique, la Commission européenne a décidé d’apporter un appui de 54 millions d’euros à la République Centrafricaine (RCA) pour aider le gouvernement à renforcer les dépenses publiques exacerbées par la lutte contre le virus.

La commissaire européenne chargée des partenariats internationaux, Jutta Urpilainen, a déclaré : « l’Union européenne se tient depuis longtemps aux côtés de la République centrafricaine pour l’aider à surmonter les crises qu’elle a subi. Avec ce nouvel appui budgétaire, il s’agit de l’aider à faire face aux risques socio-économiques liés à la crise sanitaire et contribuer à l’effort de rétablissement progressif de l’autorité de l’État sur le territoire, condition essentielle au développement économique et social du pays. »

Afin de ralentir l’avancée du virus COVID-19, le Gouvernement centrafricain doit utiliser une partie de ses ressources pour des actions de prévention sanitaire, en augmentant sensiblement la pression sur les finances publiques. L’UE intervient donc avec deux programmes d’appui budgétaire en faveur de: la consolidation de l’Etat (45 millions d’euros) et la réforme du secteur de la sécurité et de la gouvernance (9 millions d’euros).

Le nouveau programme d’appui à la consolidation de l’Etat (PACAE-RCA II) va consolider la gouvernance économique en RCA et augmenter son espace budgétaire en 2020-2021, en renforçant le dialogue avec le gouvernement sur le cadre macroéconomique, les réformes dans les finances publiques et les secteurs de l’éducation et de la santé.

Le renforcement budgétaire au Programme d’appui à la réforme du secteur de la sécurité et à la gouvernance (RSS) en cours permettra la poursuite du soutien européen au retour à la paix et à la sécurité. Il s’ajoute à l’enveloppe initiale de 38 millions d’euros répondant aux besoins de financement des politiques sécuritaire et de justice nationales, et pour le redéploiement et le redimensionnement progressifs des forces de sécurité internes et de l’appareil judiciaire en RCA.

Pour aider au plus tôt le gouvernement, un décaissement anticipé de 23,5 millions d’euros sera effectué dans les prochaines semaines.

Autres mesures de soutien à la réponse au COVID-19 en RCA

Cet appui financier est complété par une réorientation immédiate à hauteur de 6,5 millions d’euros des programmes en cours dans le cadre du Fonds européen de développement (FED) et du Fonds fiduciaire Bêkou pour soutenir le secteur de la santé, de l’eau et de l’assainissement (WASH). Des fontaines et des sources d’approvisionnement en eau ont déjà été construites à Bangui et Paoua, et la distribution de matériel médical et la production locale de masques ont été renforcées (160.000 unités).

Le 8 mai, la RCA a bénéficié du premier pont aérien humanitaire de l'”Equipe Europe”, pour acheminer des équipements sanitaires ainsi que du personnel humanitaire pour appuyer la lutte contre la pandémie dans le pays.

Contexte

La République centrafricaine essaie de se relever de la crise dans laquelle elle est plongée depuis 2013. Plus d’un an après la signature de l’Accord de paix et de réconciliation entre les autorités centrafricaines et les 14 principaux Groupes Armés (février 2019), la situation humanitaire reste particulièrement critique (25% de personnes déplacées, 63% de la population en besoin d’assistance humanitaire) et la situation sécuritaire est encore fragile.

L’Union européenne est le premier partenaire de la République centrafricaine, d’un point de vue politique et financier. Elle a appliqué une approche intégrée en combinant tous ses instruments pour soutenir le processus de paix, de stabilisation, de démocratisation et de développement du pays.

Le Programme Indicatif National (PIN) de la RCA, qui s’élève à 442 millions d’euros en provenance du 11e FED, est aligné sur le Plan National de Relèvement et de Consolidation de la Paix (RCPCA). Les secteurs prioritaires sont (1) l’appui à la gouvernance économique et services sociaux notamment éducation et santé; (2) le soutien à la réforme du secteur de la sécurité et la gouvernance démocratique; et (3) le soutien à la résilience rurale et à la création d’emplois. L’appui à la société civile complète ces trois secteurs focaux.

La RCA bénéficie également du Fonds fiduciaire Bêkou de l’UE créé en 2014 et prolongé jusqu’en décembre 2020. Il dispose de 291 millions d’euros. C’est le seul outil permettant de combler l’écart entre les besoins humanitaires et de développement de la RCA. Les projets du Fonds interviennent majoritairement dans l’arrière-pays en matière de santé, développement rural, reprise économique et création d’emplois, appui à la société civile et aux médias, réconciliation, cohésion sociale et retour des personnes déplacées.

Coronavirus__L_UE_soutient_la_R_publique_centrafricaine_avec_54_millions_d_euros_pour_limiter_les_risques_socio-_conomiques