RÉGION/OBO : L’UPC de Darassa repoussée par les FACA dans sa conquête de la ville

Français | English

Isidore MBAYO

OBO [LNC] – Depuis une semaine, les hommes armés de l’UPC d’Ali DARASSA, pourtant signataire de l’accord de Khartoum pour la paix en février 2019, tentent d’investir la ville d’Obo, dans l’extrême Est du pays. Mais ils se sont vus l’opposition des forces régulières centrafricaines, les FACA. Situation apaisée depuis ce matin, même si selon des témoins, on déplorerait une dizaine de morts lors des confrontations.

Dans la matinée de ce jour, des crépitements d’armes résonnaient encore à OBO, même si officiellement les FACA auraient repoussés les assauts des UPC.

Pour Judes Ngayoko, le préfet du Haut M’Bomou, en plus d’avoir repoussé les UPC, les soldats auraient également saisi des armes aux domiciles des complices des UPC dans la ville. 

Mais ces personnes interpellées sont des membres du comité technique de sécurité, en charge du retour de la paix en RCA. Ce qui interroge une fois de plus sur la crédibilité de l’accord de paix de Khartoum, et la volonté de Bangui de faire table ouverte à Ali Darassa.

Témoignage de Judes Ngayoko : “Les hommes de l’UPC contrôlent déjà la villes de Bambari, d’Alindao, et d’autres villes et villages encore.”

-LNC : Que fait la MINUSCA pour contrer cela ? 

“Quelle MINUSCA ? Il n’y a pas de MINUSCA ici. Ils se sont retirés quand les FACA sont arrivés. L’UPC a été repoussée, mais ça ne durera pas longtemps. On sait qu’ils sont en train de se regrouper.”

 

© Mai 2020 – LAMINE MEDIA – Tous droits de reproduction réservés