SCOOP/USA : Le Centrafrique mis sous embargo commercial américain

Français | English

Par  Lingyun XU WAN

SAN FRANCISCO [LNC] – Alors qu’il ne fait plus qu’acte de présence aux Nations Unies, avec un embargo sur les armes renouvelé par le Conseil de Sécurité contre lui, un ennui de plus frappe le Centrafrique. Les Etats Unis, sur initiative du Trésor américain  à leur tour viennent de le placer sous embargo commercial strict, au milieu de 18 autres pays “blacklistés”. Ce qui est beaucoup plus grave pour sa déjà peu de crédibilité à l’international.

Des mesures américaines coercitives prises très récemment, en date du 7 août 2020, en sus de la mise sur liste noire d’Abass Sidiki le chef des 3R, pour meurtres, actes de torture, enlèvements, déplacements de populations, violations des droits humains depuis 2015, selon le Secrétaire d’Etat Mike Pompeo.

Et justifiant l’embargo commercial par la situation sécuritaire catastrophique de ce pays, dont le gouvernement est dans l’incapacité d’assurer la sécurité minimale de sa population.

L’EMBARGO COMMERCIAL, C’EST QUOI ?

Blocage des échanges commerciaux, aussi bien en importations qu’en exportations entre les deux pays.

Blocage des déplacements d’argent par des particuliers entre les deux pays (via Western Union par exemple).

Interdiction faite au Centrafrique d’utiliser la monnaie américaine le dollar.

Les actions humanitaires américaines vers le Centrafrique devront à chaque fois recevoir préalablement le feu vert dit “Licence”  du gouvernement américain.

Exemple d’une compagnie américaine appliquant l’embargo commercial.

 

© Août 2020 – LAMINE MEDIA – Tous droits de reproduction réservés