Centrafrique : COVID-19, ZÉRO mort en RCA, mais c’est là que l’UE et la France y font un pont aérien

Français | English

Firmine YABADA

PARIS [LNC] – Du jamais vu venant d’Occident, pas connu pour faire des cadeaux gratuits ! Bangui croule sous les aides, à la fois financières que matérielles, pour aider à lutter contre une pandémie qui médicalement n’existe pas dans le pays. Mais juste oser s’en étonner, c’est automatiquement adhérer à une théorie du complot. Comme récemment Lucy Tamlyn, l’ambassadrice américaine à Bangui de le déclarer. Pour elle, oser se poser des questions sur ces suspectes mannes, c’est faire de la désinformation. Déjà sur les réseaux sociaux, Facebook très arbitrairement traque toute personne qui irait dans le sens contraire du dogme.

Manifestement, le coronavirus, qui bien que présent en RCA, n’y constitue pas une pandémie, au sens médical du terme. Officiellement au moment de l’écriture de cet article, on dénombre 200 cas d’infections en RCA, mais toujours pas de décès.

Alors que le Sida, le palu et autres fléaux tuent chaque année des milliers de gens dans le pays, c’est étrangement sur le Covid-19 que les européens s’agitent, pour prétendument venir en aide aux centrafricains. Mais contre quoi ? Ils ne sont pas malades.

SILENCE ON VOUS MANIPULE  

La chose prend une étrange tournure, quand, selon nos sources, le gouvernement centrafricain, à l’instar du Nigeria, s’apprêterait à donner son feu vert, pour que des tests du vaccin soient fait sur des centrafricains.

Il faut comprendre par là que le virus sera inoculé à des personnes saines pour voir ensuite comment elles y réagissent, afin d’en tirer un vaccin. En résumé, les africains vont servir de cobayes pour chercher à trouver des médicaments pour soigner des occidentaux.

Rien de nouveau, cela fait des décennies que cela se pratique. Et même MSF (Médecins sans frontières) n’étant pas la dernière dans le genre. Et ce, sans en informer les personnes, ni de requérir leurs accords pour de telles expérimentations – interdites en Occident.

LE BLANC NE DONNE RIEN CADEAU

Les pays les plus touchés par le Coronavirus, si l’on ne se limite qu’à l’Europe, sont la France, l’Italie, l’Espagne pour les plus connus. S’y ajoute en tête de gondole, les USA par ailleurs.

Mais dans aucun de ces pays, il n’est question de faire des tests de quête de vaccin. Uniquement là où le virus n’y est pas pandémie.

Les dirigeants africains, et centrafricains en particulier, doivent se responsabiliser et cesser le “Oui Bwana” à toutes les manipulations occidentales.

Les blancs n’ont jamais fait de cadeaux aux africains.

Cela se saurait. Et ce n’est pas maintenant que cela va commencer. Bien au contraire, ils les exploitent depuis des siècles en abusant de leur naïveté, voire de leur infantilisme chronique.

Un seul pays africain, le Burundi, a réagi contre ces manipulations occidentales, en expulsant il y a une semaine l’OMS de son territoire.

A Bangui, un haut fonctionnaire du gouvernement de nous avouer ironiquement sous anonymat : “Cette maladie est une bénédiction, l’argent tombe du ciel. Les ministres sont contents comme s’ils avaient gagné au loto.”

© Mai 2020 – LAMINE MEDIA – Tous droits de reproduction réservés