Centrafrique : Prochaines échéances électorales, ça se précise

Michal MAMADOU

BANGUI [LNC] –  Fin juin, l’Autorité nationale des élections (A.N.E) avait dévoilé les dates des prochaines échéances électorales centrafricaines (présidentielle et législatives) qui seront couplées. Le premier tour le 27 décembre 2020, tandis qu’un second tour, si nécessaire, se tiendra le 14 février 2021.

Concernant le financement, dès 2018, le gouvernement centrafricain avait requis le soutien de la communauté internationale, notamment celui des Nations Unies. A ce jour, seule l’Union Européenne s’est engagée à financer la moitié des coûts, estimés selon la loi des finances 2019 à 500 millions de F CFA. Les fonds une fois alloués devront être administrés par le PNUD qui également supervisera ces échéances électorales.

Précisons que Faustin Touadéra au pouvoir depuis le 14 février 2016, verra son mandat s’achever le 30 mars 2021.

DÉMARRAGE

Hier, Bernard Kpongaba, le vice président de l’A.N.E a annoncé le début de la cartographie électorale – (NDLR : les découpage des zones électorales). Une opération qui commencera bientôt par les circonscriptions de Bangui, de Bimbo et de Bégoua.

Il donne des précisions : “[…] Nous sommes en phase de préparation de lancement des opérations de cartographie. Et nous avons pensé en parler avec nos compatriotes qui sont les présidents des délégations spéciales, afin de les tenir informés. Et au besoin leur expliquer ce que c’est  que la cartographie, pour leur permettre d’intervenir efficacement, et de donner une contribution adéquate, ainsi que quelles sont les attentes que l’A.N.E.”

© Septembre 2019 – LAMINE MEDIA – Tous droits de reproduction réservés