Centrafrique : Sidiki ABBASSI naturalisé centrafricain par le gouvernement de Touadera

Français | English

Par  Lingyun XU WAN

SAN FRANCISCO [LNC] – Alors qu’il vient d’être ajouté à la liste noire du Conseil de Sécurité de l’ONU, par le fait, en consultant la dite liste, il y apparaît que  SIDIKI ABBASSI, le très controversé chef des 3R, aurait été naturalisé centrafricain par le pouvoir en place de Faustin Touadera. Avec un passeport numéroté 235/MISPAT/DIRCAB/DGPC/DGAEI/SI/SP, en date du 15 mars 2019. Et, avec un lieu de naissance faux, prétendument à Bocaranga, le 20 juillet 1962. Une belle gratification de Touadera pour l’ensemble de son oeuvre.

Celui qui est accusé de viols, de meurtres, d’actes de torture, de trafics d’armes, de taxations illégales de populations, et autres sinistres exploits, reçoit son dû habituellement dévolu en Centrafrique aux assassins de masse.

En RCA, le meurtre en grand nombre est la voie la plus rapide pour accéder à la reconnaissance et à des maroquins de ministre.

Plus que jamais, la ligne de démarcation entre criminels et honnêtes gens est floue.

 

© Août 2020 – LAMINE MEDIA – Tous droits de reproduction réservés