RUBRIQUE/Tu ne savais pas ? Maintenant tu le sais : François BOZIZÉ au pouvoir

Rubrique dirigée par Firmine YABADA

François Bozizé a été installé au pouvoir par la France et le Tchad en mars 2003, mais a suscité dès le début un état de rébellion permanente dans le pays, aux conséquences humanitaires désastreuses.
.
Car à partir de de 2004 il fait face à plusieurs groupes rebelles dits « politico-militaires » du Nord du pays, se plaignant d’être marginalisés. C’était déjà l’amorce de la Séléka à venir, qui finira par le bouter honteusement dehors en 2013.
Le général fantoche n’a pas pu faire face.
.
En 2006, l’armée française pour son compte, bombarde deux villes rebelles du Nord. Il y’aura des centaines de morts. La presse française s’en réjouira, en écrivant : “des rebelles matés en Centrafrique”.
Des anciens de l’armée française s’en réjouissent encore : “On a bien baisé ces bougnoules !”
.
Sous son règne, des villages entiers ont été rasés, populations incluses par des FACA aux ordres.
Bozizé s’illustre aussi et surtout par une gestion clanique, familiale et mafieuse du pouvoir. Et aussi par des centaines d’assassinats et de tortures de ses opposants.
Et ceux qui ne sont pas tués, finissent dans sa prison personnelle de Bossemptélé, dite “Guantanamo”.
.

© Août 2020 – LAMINE MEDIA – Tous droits de reproduction réservés