FOOTBALL/QATAR 2022/FOCUS : Foxi Kethevoama en quête de nouveaux exploits

Français | English

Foxi Kethevoama est le joueur le plus capé de l’histoire du football centrafricain

  • Son équipe n’a jamais participé au moindre tournoi majeur
  • A 34 ans, il n’a pas dit son dernier mot

Vierge de toute participation à la Coupe du Monde et à la Coupe d’Afrique des Nations, la République Centrafricaine a eu peu d’occasions de se montrer sur la scène internationale depuis ses débuts en 1974. Mais quelques coups d’éclat en match de qualification pour la CAN et pour l’épreuve reine ont fait parler d’elle, et d’un joueur en particulier : Foxi Kethevoama.

Né à Bangui en 1986, l’ailier d’1m73 fait la pluie et le beau temps des Fauves du Bas-Oubangui depuis 2002. Meilleur buteur de l’histoire de la RCA (huit buts), et également joueur le plus capé avec 48 sélections, Kethevoama s’est notamment illustré en inscrivant des buts lors de deux victoires historiques : contre l’Egypte lors des éliminatoires de la CAN 2013, et face au Botswana (un doublé) pour le premier succès du pays en qualifications pour l’épreuve reine du football mondial (Brésil 2014).

“A mon grand désespoir, je n’ai effectivement pas encore goûté aux joies d’une CAN ou d’une Coupe du Monde. Ce n’empêche pas que mes meilleurs souvenirs de footballeur sont liés à la sélection” confie l’intéressé au micro de FIFA.com. “Et c’est vrai que cette victoire face aux Pharaons figure en tête de ma longue liste. Je n’oublierai jamais”.

Un champion du monde en renfort

Les supporters de l’équipe de la République centrafricaine non plus. Et ce n’est donc pas un hasard si le héros de cette double-confrontation fait figure d’idole au pays. “Les Fauves c’est ma vie. Je donne absolument tout lorsque j’enfile le maillot de l’équipe nationale, les supporters me donnent donc énormément en retour. Je me sens apprécié ! Et le temps fait beaucoup également : je suis fidèle à la sélection depuis 18 ans ! Ça me confère un statut de cadre dans l’équipe”.

Kethevoama n’est pas important, il est essentiel à cette sélection qui manque en effet d’expérience. A défaut d’avoir connu les compétitions africaines et mondiales, l’ailier de Balıkesirspor (Turquie) a , lui, tout de même connu les joies des tournois européens, et il est le seul dans ce cas avec Geoffrey Kondogbia qui a de surcroît été sacré champion du Monde U-20 2013 avec la France ! “Il nous manquait de l’expérience et de la qualité, et Geoffrey a les deux” constate Kethevoama. “Il n’a apporté que du bon à la sélection depuis son arrivée (ndlr : qui date de 2018)”.

Midfielder Foxi Kethevoama (L) vies with Benfica s defender Nelson Semedo
© imago images

Un grand manque

Autre arrivée récente au sein des Fauves, celle de François Zahoui, nommé sélectionneur en 2019. Ce dernier compte insuffler aussi un vent nouveau. Il vise ouvertement une première qualification pour l’épreuve continentale. “La régularité dans les résultats et l’efficacité à l’extérieur nous font particulièrement défaut. C’est l’un des axes de travail du coach”, explique Kethevoama. “Le problème est avant tout mental. Mais on va débloquer cela tous ensemble !”

Les résultats de la RCA ont été en tout cas suffisamment bons pour lui permettre de figurer parmi les 26 meilleurs africaines, au regard du Classement FIFA-Coca-Cola, à l’heure du coup d’envoi des qualifications africaines pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022. Elle a donc été dispensée du tour préliminaire. Au deuxième tour, les Fauves ont rendez-vous avec le Nigeria, le Cap-Vert et le Liberia dans le Groupe C.

“Je compte bien participer à cette nouvelle campagne de qualification. J’ai les jambes et j’ai l’envie. Mon rêve le plus cher est de qualifier la République centrafricaine pour un grand tournoi. C’est ce qui manque à ma carrière. Il sera temps de penser à la retraite qu’une fois cela accompli,” conclut-il.

Source : FIFA