Centrafrique : Joseph Bendounga, “Je ne suis pas le guignol du pouvoir” – chaud devant ! [Audio]

Crédit photo : Stéphane José Flémalé

Français | English

Par Isidore MBAYO

BANGUI [LNC] – Interview très chaude de Joseph Bendounga, le président du MDREC chez notre consoeur Radio Ndeke Luka. Dans laquelle, il dénonce une tentative de Faustin TOUADERA pour l’instrumentaliser et le corrompre, voire même de chercher à le faire assassiner. Du coup, il a envoyé à TOUADERA une lettre ouverte titrée : “Votre vodka est chocolat de la mort.”

.

Pour lui, Touadera n’a aucune envie d’aller aux élections de décembre prochain, mais de chercher à tricher, au point de volontairement saboter le travail de l’A.N.E, l’organe de gestion des élections dans le pays. Et pour cause, les agents dits “tablettes” de cette agence ne sont toujours pas payés pour leur travail.

Dénonçant une tentative d’empoisonnement et de corruption de la part des conseillers de Touadéra,  Joseph Bendounga, président du MDREC, assure qu’il n’est pas le “guignol du pouvoir”. Par ailleurs, il appelle le gouvernement à respecter le délai constitutionnel pour des élections transparentes et apaisées. Pour lui, “le contraire serait catastrophique pour le pays”.

Alléguant également que, TOUADERA serait prêt à tout pour se maintenir au pouvoir.

Estimant par ailleurs que pour se maintenir au pouvoir, Touadera volontairement a laissé plus de 80% du territoire aux mains des bandes armées.

Il dénonce également, l’hypocrisie de la communauté internationale imposant un embargo sur les armes en République centrafricaine.

Enfin, du fait de ses prises de position, il dénonce de même des “ambassadeurs” étrangers souhaitant sa mort.

© Septembre 2020 – LAMINE MEDIA – Tous droits de reproduction réservés